Tour d’horizon sur la condition des minorités aux Etats-Unis : partie 1

En 2000, une étude US Census a démontré que les Etats-Unis deviendraient en 2043 une nation de minorités. Mais savez-vous qui sont ces minorités ?

Dans une première partie, nous allons faire un rapide tour d’horizon sur ces différentes minorités, elles seront ensuite abordées chacune plus en détail.

 

Les Hispaniques

  • Pourcentage dans la population : 16,7%, estimée à 30% en 2040.
  • Sous-groupes nationaux : Mexicains (10,3%), Portoricains (4,6 millions), Cubains (1,8 millions), Guatémaltèques.
  • Religions : catholicisme (54%), protestantisme (28%)

Les Hispaniques sont aujourd’hui mis en avant car ils sont un nouveau groupe politique qui peut faire basculer les votes, comme ce fut le cas pour Obama en 2012. Ainsi, ils ont été 71% à cette date à voter pour lui en soutenant son nouveau programme d’immigration. Cette population est tellement influente que l’espagnol devient la deuxième langue officielle dans certains Etats, comme la Floride, l’Etat de New York, ou encore la Californie.

 

Les Afro-américains

  • Pourcentage de la population : 12,3%
  • Droit de vote : 1870
  • Religions : protestantisme (78%), catholicisme (4%), Islam (1%)

Les Afro-américains représentent la deuxième minorité aux Etats-Unis, mais les discriminations que subit cette population sont nombreuses. Le taux de chômage est le double de celui des WASP (White Anglo-Saxon Protestant), 12,6% contre 6,6% en 2013. Une analyse ProPublica de la base de données fédérale entre 2010 et 2012 montre également qu’un jeune Afro-Américain a 21 fois plus de chances d’être tué par un policier qu’un homologue blanc. Ces discriminations ont été notamment dénoncées dernièrement par l’américain Ta-Nehisi Coates, dans son livre La colère noire, lettre à mon fils, édition Autrement.

 

Les Asiatiques ou Asio-Américains

– Pourcentage de la population : 5,8%

– Religion : 17% Catholiques, 16% Hindouistes, 11% Protestants, 6% Bouddhistes, 6% Musulmans.

Aujourd’hui, les Asiatiques sont plus nombreux à émigrer aux Etats-Unis que les Hispaniques, ils représentent le plus grand groupe d’étrangers arrivant sur ce territoire. Cela est cohérent avec le fait que pour la première fois depuis 1929, le flux d’immigrés mexicains aux Etats-Unis devient négatif, principalement à cause du durcissement des lois de l’immigration et de la crise économique. Cette minorité asiatique possède une autre particularité, selon l’étude du Pew Research Center, elle détient les revenus les plus élevés et connaît le plus haut niveau d’éducation.

 

Les Indiens d’Amérique ou Native Americans

  • Pourcentage de la population : 2,9 millions (ils étaient 10 millions en 1492).
  • Droit de vote : 1948

Les Indiens d’Amérique sont répartis en plus de 500 tribus identifiées. Cette minorité est très pauvre, environ 23,7% d’entre eux vivent sous le seuil de pauvreté. En 1988, pour leur permettre de survivre, le gouvernement américain a signé le Indian Gaming Regulatory Act qui permet à cette population d’ouvrir des casinos pour subvenir à leurs besoins. Aujourd’hui, nombreux sont ces Indiens à réclamer une indemnisation pour les territoires qui leur ont été volés et pour tous les crimes et massacres qui ont été commis à leur égard. Jusqu’à maintenant, la plus large indemnisation a été obtenue en 2006, à hauteur de 554 millions de dollars.

 

Pour résumer, selon les chiffres de l’étude du Pew Research Center, « En 2010, le revenu moyen d’un foyer asiatique était de 66 000 dollars dans cette population [asiatique], contre 54 000 dollars chez les Blancs, 40 000 dollars chez les Hispaniques, 33 300 chez les Noirs et 49 800 dollars dans la population générale ». Donc effectivement, les Etats-Unis peuvent être considérés comme une nation de minorités. Mais ces minorités bientôt majoritaires sont loin d’avoir les mêmes conditions de vie entre elles, et encore moins par rapport aux populations blanches.

 

Photo : Unsplash – Pixabay

 

Source :

http://www.census.gov/newsroom/releases/archives/population/cb13-112.html

http://www.lemonde.fr/international/article/2012/06/29/davantage-d-asiatiques-que-de-latinos-emigrent-aux-etats-unis_1727182_3210.htmle/

A propos Chloé Allard

Étudiant(e) (Audencia Nantes Ecole de Management)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *